Bienvenue sur newsantilles.com
<div style="background-color: none transparent;"><a href="http://www.ikiloop.com/" title="link">here</a></div>
                 Le monde

Signature d’un protocole pour la 2ème phase de la Rénovation urbaine de Pointe-à-Pitre, Abymes et Baie-Mahault.

Le Directeur Général Adjoint de L'ANRU, "Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine", Benoit Zellerétait en déplacement dans le département. Il a été reçu ce mardi 24 avril au siège de Cap Excellence, une visite qui intervient dans le cadre de l’acte 2 de la Rénovation Urbaine pour Pointe-à-Pitre, Abymes et Baie-Mahault. Au cours de la matinée le Directeur opérationnel de L'ANRU a effectué une visite sur le territoire de Cap-Excellence. Il s’est donc rendu en compagnie des différents maires, dans les Quartiers Prioritaires et les Quartiers de Veille de la Politique de la Ville.

 Le temps fort de la journée, la signature dans l’après-midi du protocole de préfiguration de l’acte 2 de la rénovation urbaine du territoire de Cap Excellence avec Benoit Zeller,le Préfet Éric Maire, la Présidente du Conseil Départemental Josette Borel-Lincertin,le Président de Cap Excellence Eric Jalton, le Maire de Pointe-à-Pitre, Jacques BANGOU, Hélène Molia-Polifonte, Maire de Baie-Mahault ainsi que l'ensemble des bailleurs sociaux.

 "Ce protocole qui précède à une convention d’ici quelques mois, concerne les quartiers qui concentrent encore toutes les causes et manifestations de l’exclusion (violence, chômage, insalubrité, dégradation du bâtit, vulnérabilité aux risques climatiques…), comme : Vieux-Bourg, Charneau, Les Lauriers, Chemin Neuf, Carénage, Darboussier, Mortenol et Grand Camp ; Fond Richer, Bragelogne, Calvaire à Baie-Mahault ainsi que Boisripeaux, Nérée, Bazin, Dugazon, Petit-Pérou et Caduc aux Abymes…"

5ème Congrès international de soins palliatifs en Guadeloupe.

L’Université Régionale des Métiers et de l’Artisanat,"URMA" Cité de la connaissance à Desmarais Saint-Claude, accueillait le 19 et 20 avril, le 5ème Congrès International de Soins Palliatifs. Professionnels de santé, étudiants et bénévoles avaient été conviés à cette rencontre. Le thème : "Les Soins palliatifs entre Mystère, Tabou et Réalité" a rassemblé un bon nombre de personnes.

Des spécialistes venant de France, des États-Unis, du Canada et de la Caraïbe (Guadeloupe, Martinique, Cuba, Haïti, Dominique, Barbade, République Dominicaine) participaient à cette grande rencontre annuelle organisée par l’Équipe Mobile de Soins Palliatifs, "EMSP" du Centre Hospitalier de la Basse-Terre en partenariat avec l’association PAF Guadeloupe, "Partage Action Formation, le CHBT, l’ARS et l’URMA.

Au cours des différentes plénières, plusieurs sujets ont été abordés notamment : "l’utilisation du cannabis en soins palliatifs au Canada" par le Dr Vigano, Pr associé du département d’oncologie, Médecin en soins palliatifs à Hôpital Mc Gill University à Montréal ; "Situation des soins palliatifs en Caraïbe hispanophone et en Amérique latine" par le Dr Wendy Gomez de la République Dominicaine, Pédiatre hémato-oncologie spécialisée en soins palliatifs ; "Croyance du pouvoir alimentaire en Soins Palliatifs, jusqu’où" avec le Dr Régine Roche, Médecin anesthésiste à l’Hôpital universitaire de Port-au-Prince  en Haïti…

Durant ces deux jours, Médecins et Professionnels de santé, venant de différents horizons ont échangé, partagé leurs expériences et mis en commun leurs pratiques. "Soulager la douleur, apaiser la souffrance psychique, améliorer les conditions de vie des personnes atteintes de maladies graves et invalidantes,  préserver la meilleure qualité de vie possible jusqu'à la mort…" étaient au cœur des préoccupations. Le Congrès international a pour but d’améliorer la qualité des soins palliatifs pour une bonne prise en charge de la personne soignée, en institution ou au domicile.

Si aujourd’hui on note une certaine avancée dans la pratique des soins sur notre territoire, rencontres et formations demeurent nécessaires. Organisé par l’EMSP et l’association PAF Guadeloupe, ce Congrès International demeure un grand moment privilégié apprécié de tous. C’est aussi le résultat du travail de toute une équipe qui œuvre pour l’accompagnement et le bien-être au quotidien des personnes atteintes d’une maladie grave et évolutive, brutalement en rupture avec notre société.

Baillif : Sensibilisation à la sécurité routière, hommage à Dimitri Minos décédé à mobylette.

Les jeunes de la Cité Saint-Dominique à Baillif, en partenariat avec l’association Prévention Routière de la Guadeloupe et la commune de Baillif, organisaient ce dimanche 22 avril à la Maison de Quartier à Cadet, une journée en mémoire de Dimitri Minos dit "Zépé", décédé accidentellement à mobylette à l’âge de 30 ans.

Cette journée de recueillement : "On pansé pou Zépé" avait également pour but de sensibiliser tout un chacun à la sécurité routière et précisément aux risques encourus par les conducteurs de deux-roues. La cérémonie a débuté par un dépôt de gerbes en mémoire du défunt, suivi du dévoilement d’une fresque réalisée par ses amis et les 4KG (4 Kouleur Grafik), et la projection d’un film. Les participants se sont réunis par la suiteautour d’un repas, un grand moment convivial partagé.

Basse-Terre : Cérémonie de remise des distinctions honorifiques de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif, en préfecture.

La cérémonie de remise des distinctions honorifiques de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif s’est déroulée ce lundi 16 avril, en préfecture. "Une cérémonie annuelle qui marque l’attachement de l’État à reconnaitre et à valoriser le travail accompli par tous les bénévoles de Guadeloupe". De ce fait, un hommage a été rendu à des femmes et des hommes du monde du sport, de la jeunesse et de l’éducation populaire.

À cette occasion, des personnes qui se sont distinguées honorablement pour leurs activités au titre de la jeunesse et pour leur engagement associatif dans leurs domaines respectifs ont été récompensées : 14 médailles ont été décernées. De même, 22 lettres de félicitations ont été attribuées. 

Médaille d’or : Prosper Congré.

Médaille d’argent : Francelise David, Philippe Pradel, Jean-Marie Naigre

Médaille de bronze : Francelise Bernis, Henri Berthelot, Julien Dellan, Dorothy Galvani, Lucien Hippon, Marie-Andrée Jackson, Silvère Martial, Lucette Nebor, Joël Razin, Georges Santalikan.

Lettre de félicitations : José Carlet, Marie-Joëlle Champagne, Gérard Controle Grégoire Colletin , Jocelyne Coudair, Anne-Marie Cangou-Coudin, Rodrigue Damatrin, Fred David, Joan Deglas, Samuel Denin, Rosy Flason, Claudia Goram, Nicolas Joachim-Eugène, Lucette Larochelle, Jean-Marie Luce, Gilbert Marcelin, Hélin Mathias, Jocelyn Martial, Laurence Maquiaba, Nadège Saha, Sandra Samuel Leffet, Rose-Marie Resdedant.

Saint-Claude : anniversaire de la centenaire Laurence Gueril.

Ce dimanche 15 avril, Laurence Gueril a fêté son centième anniversaire. C’est au local de l'Association Fumerolles, située à Fond Vaillant Saint-Claude que se sont déroulées les festivités où avait été célébrée auparavant une messe en son honneur. Le maire de la commune Élie Califer, Vice-président du Conseil départemental, le CCAS, la municipalité s’étaient joints à la famille afin de lui rendre hommage.

2ème édition du Salon Madame.

Le Palais des sports du Gosier accueillait les 14 et 15 avril 2018, la 2ème édition du Salon Madame, un espace 100% dédié aux femmes. Sonia Rolland, Miss France 2000, était la marraine de la manifestation. Cette année, le thème "Femmes et entrepreneuriat" a mis à l’honneur des femmes passionnées qui réussissent ou qui excellent dans le domaine de l’entreprise. C’était aussi pour certainesl’occasion de se faire connaitre et de valoriser son travail. Au programme de ces deux jours : Ateliers, conférences, défilés et diverses animations… D’autres temps forts étaient consacrés à la santé, au bien-être, à la beauté, aux loisirs, à la culture…

Communiqué : OVSG - Séisme ressenti - 20180417 20h26TU.

Un séisme léger (magnitude 4.8 sur l’Échelle de Richter) a été enregistré le mardi 17 avril 2018 à 16:26(heure locale) et identifié de type Tectonique. L’épicentre a été localisé à 69 km au nord−nord−ouest de Anse−Bertrand, à 26 km de profondeur (soit une distance hypocentrale d’environ 74 km). Ce séisme a pu générer, dans les zones concernées les plus proches, une accélération moyenne du sol de 2.8 mg (*), correspondant à une intensité macrosismique II−III (rarement ressentie). Suivant le type de sols, les intensités peuvent cependant avoir atteint localement l’intensité IV (largement ressentie).

Si vous avez ressenti ce séisme, merci de témoigner sur la page www.franceseisme.fr

Partenaire

Facebook

Pub