Bienvenue sur newsantilles.com
<div style="background-color: none transparent;"><a href="http://www.ikiloop.com/" title="link">here</a></div>
                 Le monde

Mise en valeur des sources thermales en Guadeloupe

L’association «Faire Ensemble Pour Basse-Terre» a organisé une conférence-débat le vendredi 1er Octobre 2010 à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Basse-Terre. Elle avait pour thème : « la mise en valeur médicale et touristique des sources thermales en Guadeloupe. Cette conférence a été animée par le Docteur Alex RUART.

La Guadeloupe partenaire économique d’Haïti.

Plus d’une centaine de personnes avaient fait le déplacement afin d’assister à la conférence-débat organisée par l’association I.Dé.E.S (Intérêt pour le Développement Economique Social de Basse-Terre), le vendredi 17 septembre 2010 à l’Hôtel Saint-Georges de SAINT-CLAUDE. Cette rencontre organisée en partenariat avec la CCI de Basse-Terre, la Chambre des Métiers et d’Artisanat et le Conseil Régional de la Guadeloupe avait pour thème : « la Guadeloupe partenaire économique d’Haïti ».

Patrick SAINT-ELOI nous a quitté.

Tôt ce matin la nouvelle s'est répandue, et a été confirmée, le chanteur guadeloupéen Patrick SAINT-ELOI est mort. Il a été membre du groupe KASSAV qui pendant une vingtaine d'année a transporté la musique antillaise «le zouk» bien au-delà de nos frontières. Il poursuivit une brillante carrière en solo, atteignant l'excellence grâce à ses chansons sublimes dont l'air et les paroles s'accordaient parfaitement dans notre univers créole. C'est un grand artiste qui nous a quitté, il nous lègue en héritage une bibliothèque de sons et en mémoire un homme sensible et talentueux. Il s'en est allé à 52 ans vers d'autres horizons. Sa générosité sur scène, le contact avec son public, ses belles mélodies et une voix hors du commun ont fait de lui l'un des plus célèbres chanteurs de zouk love de la Guadeloupe. Adyé Patrick! merci pour la leçon: «Misik sé lanmou!». Newsantilles adresse à sa famille, ses amis et ses proches leurs sincères condoléances.

Commentaire(s) : (0) Clics: 2758

Plus d'une centaine de carcasses de véhicules enlevées sur un site à Vieux-Habitants

L'un des plus grand dépôt sauvage de véhicules de la Guadeloupe, "celui du site LANCASTRE" situé à l'entrée de la commune de VIEUX-HABITANTS, abritait plus d'une centaine de carcasses de véhicules de toutes sortes. Ce matin, sur ce site a eu lieu une vaste opération de retrait de véhicules hors d'usage (VHU) en présence du Préfet de Région Jean FABRE et de Georges CLAIRY maire de VIEUX-HABITANTS. Cette opération organisée à l'initiative de la préfecture, a été menée en partenariat avec l'ADEME, la DRIRE, la société SMR, le groupement des distributeurs automobiles de Guadeloupe et la commune de VIEUX-HABITANTS.

Journée régionale de prévention de la dengue et de lutte contre les moustiques

Dans le cadre de la journée régionale de prévention de la dengue et de lutte contre les moustiques, la Région Guadeloupe aux côtés de l’agence régionale de santé a organisé une collecte de carcasses de véhicules hors d’usage sur le territoire de la commune de Saint-Claude afin de sensibiliser la population aux conséquences de l’abandon dans la nature de ces automobiles.

 

Cette opération s’inscrit dans la démarche de préservation du cadre de vie et de lutte anti-vectorielle engagée par la collectivité. Elle vient s’ajouter à d’autres ramassages de VHU programmés sur le département, tout au long de l’année. Ce sont près de 2M€ qui ont été mobilisés cette année par la Région Guadeloupe pour mener à bien ces collectes.

 

L’opération de ramassage de VHU dans le cadre de la journée régionale de prévention de la dengue et de lutte contre les moustiques se déroule en coordination avec la commune de Saint-Claude et la COPAME :

25% des Guadeloupéens en graves ou en fortes difficultés.

 

L’INSEE  avait convié la presse à une conférence ce lundi 06 septembre 2010 afin de présenter les résultats de l’enquête «Information et vie quotidienne ». Diverses questions ont été traitées sur les problématiques de l’illettrisme en Guadeloupe. C’était également l’occasion pour les responsables de l’INSEE de faire le point sur d’autres sujets liés à la situation de notre département. Un Guadeloupéen sur cinq est en situation d'illettrisme.

Partenaire

Facebook

Pub