Déposons les armes ! Parce que détenir une arme n'est jamais banal.

                         

Déposons les armes ». Cette  neuvième campagne a été lancée  par le  préfet Alexandre ROCHATTE  en présence de la procureure générale Danielle DROUY AYRA, de la rectrice Christine GANGLOFF-ZIEGLER, du directeur de la police nationale Jean-Pierre FREDERIC, du  commandant de la gendarmerie le colonel Vincent LAMBALLE.

Et par celle de nombreux confrères et médias partenaires en préfecture . Qui se sont engagés en signant la convention de diffuser les visuels de cette 9 -ème campagne  dont la sensibilisation porte sur des détenteurs d’armes dans un cadre familial et des particuliers. Vaut mieux prévenir et ne pas être tenté de se servir d’une arme, surtout à feu !

Depuis 2013, la campagne "Déposons les armes" a permis de détruire près de 950 armes et plus de 12 300 munitions, un arsenal conséquent susceptible de ne plus être utilisé pour commettre des faits de délinquance.

Comment tant d’armes peuvent-elles entrer sur le territoire ?  Et ce  d’autant que depuis le 1er août 2018, la vente d’arme à feu en direct, de particulier à particulier est interdite. Cet achat doit s’effectuer par l’intermédiaire d’un armurier. Pour rappel pour les contrevenants les risques encourus peuvent aller jusqu’à 100.000€ d’amende et 7 années d’emprisonnement.

Alos pa chaché bab. Lagé fizi la.. Sé pran douvan avan douvan pwan .

Déposez vos armes donc sans risque de poursuite pour détention illégale en gendarmerie nationale ou police municipale avant le 31/12/21.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Please publish modules in offcanvas position.