Aristide Laurent : un jeune centenaire honoré par la ville.

Aristide Laurent, bien connu pour ses longues années d’engagement dans l’action sociale, a fêté le 22 août son centième anniversaire.

Accompagné de deux conseillers municipaux, le maire de Basse-Terre, André Atallah, est venu samedi lui rendre les hommages de la ville, en présence d’Eliane Mavakala, présidente de l’Union Départementale des Associations Familiales (UDAF).

Originaire des Abymes, père de six enfants, Aristide Laurent a consacré toute sa carrière à l’action sociale. Agent de la ville de Basse-Terre pendant 26 ans puis secrétaire général à la mairie de Vieux-Habitants, il devient président de l’UDAF en 1987 après en avoir été le secrétaire général.

Aristide Laurent a aussi été membre fondateur de l’Union hospitalière de la Guadeloupe dont il a été également président pendant 20 ans. Il a même siégé à la Fédération hospitalière de France en tant que vice-président. Il fut membre fondateur du Comité départemental de lutte contre le cancer ainsi que du Comité départemental de lutte contre l’alcoolisme.

Modèle d’altruisme et de dévouement, Aristide Laurent, estime qu’il faut s’appuyer sur l’expérience des anciens, mais qu’il faut savoir tourner le dos au passé. “La vie est devant nous, déclare-t-il. C’est devant nous qu’il faut avoir les yeux fixés”.

Commentaires  

0 #1 Héloïse 24-08-2020 16:49
Quelle force, quelle vitalité, quelle sagesse ! Tourner le dos au passé et se tourner résolument vers l'avenir ne semble hélas pas être une devise d'actualité en Guadeloupe...
Citer

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Please publish modules in offcanvas position.