Noé Etienne témoigne du crash d'un petit avion entre Montserrat et la Guadeloupe.

Un Piper PA28 Archer 2 s'est abîmé en mer le samedi 4 juillet 2020. Il était piloté par son nouveau propriétaire Michel Fauconnier, président de l'aéroclub de Guadeloupe Les Ailes Guadeloupéennes. Propriétaire de plusieurs avions, Michel Fauconnier est un parfait habitué du monde aéronautique.

Pour cette traversée et notamment pour un nouvel avion, il a tenu à être accompagné par un professionnel de l’aérien très expérimenté, Noé Etienne : Pilote de ligne et instructeur sur monomoteur (comme celui du crash), mais aussi sur multimoteurs, instructeur IRI (vol sans visibilité), instructeur de type gros porteur comme l’airbus. Il est également le président du Comité Départemental Aéronautique des Îles de Guadeloupe (CDAIG) et le responsable pédagogique pour la fédération française aéronautique de la zone Amérique et Caraïbes. Pilote expérimenté, Noé Etienne totalise plus de 12 000 heures de vol en transport public et privé.

Le jour du crash, son sang-froid a témoigné de son expérience et de sa grande maîtrise : Panne moteur à 3500 pieds (à peine 1000 mètres), maîtrise de l'avion, des procédures d’urgence, sécurisation de l'appareil avant le crash, lancement des messages de détresse, manœuvre d’amerrissage parfait, gilets de sauvetage déployés, canot déployé…

Noé Etienne tient à saluer : le calme, la sérénité de Michel Fauconnier et la parfaite synergie entre les deux pilotes. Il salue également le caractère ultra opérationnel de l'hélicoptère Dragon et de ses pilotes, le professionnalisme tant de la tour de contrôle, que celui des sapeurs-pompiers et de l’équipe du CHU de Pointe-à-Pitre, qui n’ont eu à déplorer aucun blessé.

Mais en tant que croyant, Noé Etienne a préféré dire : « C’est la main de Dieu et les prières des anges »… !

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Please publish modules in offcanvas position.