Union des Journalistes et Médias de la Guadeloupe (UJMG) Responsabilité- Solidarité- Efficacité.

Plus que jamais, afin de moins polluer les messages de vies, l’heure est à la responsabilité et au retour de la conscience.

Nous renouvelons l’appel* rendu public de l’UJMG aux médias et journalistes adhérents (+60), aux autorités préfectorales et aux élus de Guadeloupe. En ce moment de crise, parce que nous sommes d’abord des citoyens priorisant l’intelligence collective, nous sommes ouverts pour apporter notre contributions(aussi) critiques aux autorités. C’est de la responsabilité des médias que de celle d’informer. Mais les animateurs et encore moins les intervenants des réseaux sociaux ne sont pas journalistes. Nous nous autorisons à croire que la parole des Guadeloupéens qui auront les premiers à en pâtir le plus durement des conséquences de la crise (économique, familiales et deuils) doit être apportée par les meilleurs et les plus responsables d’entre eux. En tout cas par ceux qui dans la durée, ont su montrer leur intérêt constant pour le pays et pour une éthique citoyenne et labélisée. Celle de la responsabilité.

Le communiqué de l’UJMG

Dans le cadre de sa responsabilité citoyenne et éthique vu les dérives dans l’émotion et l’irresponsabilité, l’Union des Journalistes et des Médias de la Guadeloupe (UJMG) a publié le communiqué suivant. 

Communiqué de l’UJMG aux médias et aux adhérents En cette période de crise sanitaire mondiale, l’UJMG jouera tout son rôle. L’épidémie virale ne saurait se doubler d’une épidémie de désinformation et de panique. L’heure n’est pas à la propagation de rumeurs et aux commentaires discordants, mais à une information fiable pour une action efficace. C’est la responsabilité des autorités mais aussi des médias, et l’UJMG y veillera.

Le président de l’UJMG DURIZOT JOCELYN

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Please publish modules in offcanvas position.