La Guadeloupe présente aux 48 èmes Assises de l’UPF Internationale.

12 professionnels de la presse guadeloupéenne ont participé aux 48 èmes Assises de l’Union de la Presse Francophone qui se sont tenues à Yaoundé (Caméroun) du 18 au 22 novembre 2019.

Ce rassemblement annuel qui a réuni un peu plus de 400 participants d’expression française issus d’une soixantaine de pays a connu un franc succès tant par la qualité de son organisation que par le vif intérêt suscité par la thématique mise en discussion cette année.

Durant quatre jours en effet, à travers des tables rondes et des ateliers, les congressistes se sont interrogés sur une des préoccupations actuelles du monde médiatique, à savoir, la question du « journalisme d’émotion opposé au journalisme d’information ».

Un sujet jugé passionnant par tous mais auquel il n’a pas été facile de trouver une réponse, tant il a fait l’objet de points de vue multiples, mais qui, à l’évidence, concerne toutes les frontières, y compris la nôtre.

Car la Guadeloupe, comme partout est touchée par cette problématique. L’archipel n’échappe pas à la profusion d’un flot permanent d’actualités sensibles qui d’une manière ou d’une autre induit une forme de journalisme d’émotion impliquant souvent une part de subjectivité.

Présente à Yaoundé, notre délégation a une nouvelle fois tiré le meilleur parti de la richesse des débats impulsés par l’UPF et ses partenaires. Mais elle s’est aussi enrichie comme à l’accoutumé des nombreuses rencontres et échanges avec le monde de la presse africaine ou venant de l’Occident ou encore d’Asie.

Nos journalistes du bassin caraïbéen qui ont d’ores et déjà pris rendez-vous pour les 49 èmes assises de l’UPF qui auront lieu l’an prochain à Tunis.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Please publish modules in offcanvas position.