Simon Vainqueur révoqué de la présidence de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Guadeloupe.

On s’y attendait plus ou moins et la nouvelle est finalement tombée, Simon Vainqueur vient de perdre la présidence de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la région Guadeloupe.

Une révocation dont il aurait pris connaissance par un arrêté administratif préfectoral qui a pris effet le 17 octobre 2019 mettant fin à ses fonctions.

Elle résulte du constat d’une faute grave mise en avant par le préfet qui justifie sa décision sur la base de plusieurs griefs cités par les services de la préfecture.

Ce sont notamment à l’encontre de l’élu « des décisions prises contraires aux règles de la commande publique, la mise en place d’une réorganisation des services de la chambre malgré l’absence d’approbation de la tutelle, les violations répétées des règles de fonctionnement et d’information des élus du bureau de la chambre et la désorganisation des procédures internes comptables ».

Manifestement, le préfet Philippe Gustin, qui avait reçu Simon Vainqueur accompagné de son avocat au début du mois d’octobre, n’a pas été convaincu par leurs arguments contradictoires développés également dans un mémoire que ces derniers lui avaient transmis après par cette entrevue.

Le représentant de l’Etat est donc resté sourd à l’avertissement exprimé par Maitre Harry Nirelep après leur audition « il va se méfier des recours que nous exercerons au cas où il aurait l’imprudence de prendre un arrêté de révocation. »

Car pour l’avocat du désormais ex-président de la chambre, la partie est loin d’être jouée : « Nous irons jusqu’au bout de ce combat et nous le gagnerons » avait-il conclu le 7 octobre.

Toujours est-il que l’on annonce la tenue d’une assemblée générale extraordinaire dans un délai d’un mois pour élire un nouveau président.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Please publish modules in offcanvas position.