Encourageons Claudy Corvo pour son premier Long métrage : "P2V".

Le guadeloupéen Claudy Corvo, originaire de Baillif, vivant dans l’hexagone poursuit sa route dans le domaine qu’il a choisi. Auteur, comédien, acteur, réalisateur, il nous surprend toujours ! Nous avons eu l’occasion de le voir à l’œuvre il y a trois ans au cours d’une représentation théâtrale : "Au prix de la mort, les dernières heures de Louis Delgrès" à la salle Robert Loyson au Moule et au Fort Delgrès à Basse-Terre, lors de la commémoration de l’abolition de l’esclavage. Entre les différents tournages, les films publicitaires, les fictions, le théâtre, Claudy Corvo travaille avec assiduité pour réaliser son rêve.

Aujourd’hui, il sort son premier long métrage : "P2V" Putain de vie, point de vue, page de vie, autour des retrouvailles de deux amis. Il nous livre un film expérimental engagé, atypique et dérangeant sur l’usage que nous avons de la caméra aujourd’hui. À partir d’un plan séquence tourné dans le 19ème  arrondissement de Paris, le guadeloupéen Claudy Corvo a réalisé un film mille-feuille. ‟Ainsi, dans un style brute, faisant le pari d’une image allant à l’encontre des habitudes des filtres de couleur de notre époque, il réussit précisément à nous parler de notre époque, de son besoin de reconnaissance, de son attrait pour tout et rien, bref de sa recherche de sens et de sa vacuité mélangées. Sensible, subtil et fort. Son approche souligne le caractère désarçonnant voire pesant que la caméra peut avoir sur l’être humain…”

Seul bémol dit-il, dans les conditions de direct choisies, il arrive (heureusement pas trop souvent) que la qualité sonore soit détériorée mais, en même temps,  n’est-ce pas aussi notre époque où à force d’images, le message peut ne plus être audible ? À l’interrogatoire, notre réalisateur évoque des moyens financiers limités qui signalent les limites qu’il y a en tout, mais qui au final ont du sens dans ce projet… À noter la présence d’acteurs de la Caraïbe comme Guillaume Blanchard, originaire de Saint-Barthélemy, Liza Édouard de la Martinique et Claudy Corvo lui-même, tous les trois d’une finesse exceptionnelle.

Acteur, scénariste et réalisateur guadeloupéen de ce film, Claudy Corvo s’affirme avec cette création comme un artiste engagé et n’ayant pas peur d’aller à contre-courant… Éduqué au piano, il nous a confié avoir rapidement suivi les routes du théâtre après son diplôme en école de commerce, passionné par le travail émotionnel, et la recherche du vrai.

-- 

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Please publish modules in offcanvas position.