Bienvenue sur newsantilles.com
<div style="background-color: none transparent;"><a href="http://www.ikiloop.com/" title="link">here</a></div>
                 Le monde

Basse-Terre : Cérémonie d’accueil pour les nouveaux citoyens français.

Le Préfet de la Région Guadeloupe a présidé ce mercredi 21 juin 2017, en préfecture, une cérémonie d’accueil dans la citoyenneté française en présence d’élus locaux… Chaque nouveau citoyen français a reçu, un dossier d’accueil dans la nationalité contenant le décret nominatif de naturalisation établi à son nom avec d’autres documents de référence : lettre d’accueil, extrait de la constitution de 1958, Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen…

Mise en examen pour Lucette Michaux-Chevry.

Mise en examen pour Lucette Michaux-Chevry pour détournements de fonds publics, association de malfaiteurs, escroquerie en bande organisée, prise illégale d’intérêt, faux et usage de faux de documents administratif. Ecoutez les   deux avocats, Sarah Aristide et Daniel Démocrite, dans cette vidéo.La mesure de mise en examen ne signifie donc pas que la personne est reconnue coupable. 

Baillif : L’Association Kérabon’ Soins a fêté ses 30 ans.

Kérabon’ Soins, le Service de Soins Infirmiers à Domicile, situé à la rue de la circonvallation à Baillif, a célébré ses 30 années d’activités. À cette occasion, le Conseil d’administration, l’équipe de direction et l’ensemble du personnel avaient organisé le mercredi 14 et le jeudi 15 juin une grande manifestation au local du Colonial Club à Baillif. Au cours de ces deux jours, un programme d’animations à destination du public avait été mis en place : des Ateliers interactifs, des stands, des conférences, et table ronde… C’était également une belle occasion de présenter ses activés et de se faire connaitre du public.

Champ D’Arbaud : Hommage aux Morts pour la France en Indochine.

À l’occasion de la journée nationale d’hommage aux Morts pour la France en Indochine, comme chaque année,une cérémonie commémorative se déroule au Champ d’Arbaud à Basse-Terre. Présidée par le directeur de cabinet du préfet de Région, la commémoration  a eu lieu ce jeudi 8 juin, en présence du coordonnateur militaire de la Guadeloupe, d’élus locaux et d’associations patriotiques.

INTERREG, l’outil de coopération. Le Comité de sélection du programme INTERREG CARAIBES 2014-2020 a retenu 11 projets sur les 24 présentés les 30 et 31 mai derniers en Guadeloupe

Le programme INTERREG Caraïbes est financé par l’Union européenne pour aider au développement de projet de coopération entre les DFA, Saint-Martin et les pays tiers.

Suite à un appel à projet lancé en 2016, une première sélection parmi 117 projets a eu lieu à Sainte-Lucie en février dernier. 23 projets ont été retenus et en Guadeloupe, qui est l’autorité de gestion, les 30 et 31 mai dernier, le comité de sélection en aura finalement retenu 11. Il s’agit là d’une première phase du programme qui va se dérouler jusqu’en 2023, puisqu’il est renouvelable tous les 6 ans. 

Ces projets sont obligatoirement portés par une région ultra-périphérique en partenariat avec un pays de la Caraïbe.

 

La région Guadeloupe qui assure l’autorité de gestion de ce programme dispose d’un budget total de 85.7 millions d’euros dont 64.2 millions de FEDER. Pour Marie-Luce Penchard, présidente de la commission coopération au sein de la Région «Le développement des RUP ne se fera que si nous nous intéressons à notre environnement régional immédiat. Aujourd’hui, nous sommes réunis pour répartir les fonds européens pour soutenir des projets de coopération, tisser des liens plus forts entre les îles francophones et de la Caraïbe. Il nous appartient de démontrer que ce programme est utile qu’il va nous permettre de renforcer notre politique de coopération notamment dans le domaine du tourisme et des filières agricoles, de la santé …

Chaque projet a été adopté à l’unanimité des membres du comité de sélection. L’idée est bien de trouver un consensus sur une idée qui doit être à la fois pérenne, créatrice d’emplois, et fédératrice entre les pays.

 

Parmi les 11 projets 4 sont portés par la Guadeloupe comme Cariforts « le réseau international des forts de la Caraïbe » avec comme chef de file le conseil départemental. L’idée est de créer une route touristique et culturelle autour de la thématique des forts de la région Caraïbe et de développer ce sentiment d’une identité caribéenne partagée. Il s’agira de créer 8 circuits des forts caribéens et 8 grandes boutiques associées avec des produits labellisés par le réseau Cariforts. Les partenaires de ce projet sont Cuba, Haiti, Porto-Rico, Saint-Eustache, Saint-Kitts, Antigua,

 

L’idée du projet Cari’Mam  (Caribbean Marine Mammals Preservation Network) est de créer un Réseau de la Caraïbe pour la préservation des mammifères marins et de la conservation de leur habitat. Les cinq 5 pays partenaires sont  la France (Antilles et Guyane), les Pays–Bas (Territoires néerlandais  de la Caraïbe : Saba, Statia, Sint Maarten, Bonaire), et 3 pays extra-communautaires à savoir  la République Dominicaine, Cuba, Turks and Caicos

 

Le Projet Paire a comme chef de file la compagnie Aérienne Régionale Express « Air Antilles Express ». Il s’agit de créer une task  force  pour l’inventaire et l’harmonisation des règles juridiques européennes et des territoires de l’OECS, de développer des  stratégies de coopération technique entre compagnies aériennes et installer une plate-forme commune de commercialisation, l’objectif est bien  d’optimiser les dessertes aériennes intra régionales. Les partenaires caribéens de ce projet sont : Windward Islands Airways /Saint-Maarten, Leeward islands Ai Transport (LIAT) / Antigua, Gouvernement de la Dominique 

 

Parmi les projets Martiniquais retenu il y a  CAP 3 D porté par Parallèle 14 une école d’animation 3D, d’effets spéciaux et de jeux vidéos basée en Martinique avec la volonté de développer un cursus auprès d’un maximum de caribéens vers ces domaines. Le projet CAP 3D se fait en collaboration avec l’université de Trinidad et Tobaggo et des étudiants martiniquais guadeloupéens et Guyannais. Une occasion déchanter de collaborer et de développer une industrie caribéenne de la 3 D sur un secteur porteur à l’international.

 

Saint-Martin aura finalement deux projets retenus notamment  le  projet Radar Com STMT porté par la collectivité de Saint Martin. Il s’agit d’acquérir et d’installer un radar météorologique dont l’exploitation vise à améliorer  la connaissance du risque au travers le suivi des phénomènes dans le temps, d’évaluer la vulnérabilité des territoires, des personnes et des biens. L’idée est d’améliorer  la  prévision et le suivi en temps réel des aléas climatiques. Le partenaire associé est Sint Marteen. 

 

 

 

Visite de chantier au Morne-Houël, transfert provisoire de l’école Rose Nelson.

La Municipalité de Saint-Claude avait convié les différents acteurs ce mardi 6 juin, pour le début des travaux de plateforme sur l’ancien site de l’AFPA, au Morne-Houël. Destinée à accueillir des mobiles homes, cette plateforme permettra d’assurer le transfert provisoire de l’école Maternelle Rose Nelson, située  actuellement dans le bourg, en attente de sa réhabilitation. Cette visite était l’occasion pour la Municipalité de faire le point avec les entreprises engagées et la Région, propriétaire des lieux.

Environnement : Plantation d’arbres à Matouba.

La Ville de Saint-Claude, en partenariat avec le "Lion's Club" et l’Observatoire Botanique, organisait ce mardi 6 juin une opération de plantation d’arbres sur le site de Matouba en face de l’usine. Les élèves des écoles de Matouba, une classe et Félix Laban, deux classes, participaient  à cette opération. Un Baobab et trois flamboyants ont donc été plantés, une action qui s’inscrit dans le cadre de la semaine de l'environnement,  et du projet d’embellissement et d’amélioration du cadre de vie entrepris par la ville de Saint-Claude.

Partenaire

L'actu par mail

Recevez toute l'actualité par mail , Tous les jours

Facebook

Pub