Bienvenue sur newsantilles.com
<div style="background-color: none transparent;"><a href="http://www.ikiloop.com/" title="link">here</a></div>
                 Le monde

La Présidente de la CAGSC, Lucette Michaux-Chevry, en visite de terrain.

La Présidente de la Communauté d’Agglomération Grand Sud Caraïbe, Lucette Michaux-Chevry, accompagnée d’une équipe de techniciens, a effectué une visite de terrain à la piscine intercommunale de Rivière-des-Pères, ce mercredi 4 octobre. La piscine actuellement fermée en raison d’une fuite dans le bassin principal depuis l’ouragan Maria, nécessite selon les experts des travaux pour une durée de plus de trois semaines, d’un montant de 300 000 euros. Pour l’instant, des solutions sont envisagées avec les communes avoisinantes afin que les usagers de la structure ne soient pas pénalisés.

Réunion du Conseil Municipal de la commune de Baillif.

La réunion du Conseil Municipal de la commune de Baillif s’est tenue le lundi 2 octobre 2017. La séance a débuté par une minute de silence en hommage au Conseiller municipal décédé, Alain Torrent.

 

Plusieurs points étaient à l’ordre du jour : Le Plan de financement de l’aménagement de l’esplanade de l’hôtel de ville, le Projet de confection de la toiture de la cuisine centrale et de mise aux normes de la tribune et des vestiaires du stade, le Plan de financement de l’audit énergétique de Saint-Louis, le Plan de financement études de faisabilité de centrales photovoltaïques et d’une installation de production d’eau chaude solaire, la Création de postes de catégorie C et d’un poste de technicien, l’Avenant  N°2 au marché de travaux d’aménagement des cimetières de Baillif –Lot1, la Désaffection et déclassement du terrain AD n°1319, la Vente des parcelles cadastrées  AD n°1319 et AD n° 1322, la Convention d’assistance entre la Commune et l’EPF Guadeloupe.

Réunion du conseil communautaire de Cap Excellence.

Une réunion du conseil communautaire de Cap Excellence s’est tenue le mercredi 27 septembre au siège de la communauté, sous la présidence d’Eric Jalton.

Parmi les points en discussion, des projets de délibération dans le domaine de l’eau et l’assainissement ainsi que des dispositions relatives au fonctionnement du centre culturel de Sonis.

7 points ont été consacrés à l’eau et l’assainissement ce mercredi 2 septembre lors du conseil communautaire à cap Excellence. Il s’agissait donc notamment de renforcer la capacité de la communauté en matière de distribution d’eau, c’est l’un des chantiers prioritaires que le président Eric Jalton a assigné aux services. Cap Excellence poursuit ses investissements afin de rénover ses réseaux et améliorer la distribution de l’eau aux usagers du territoire.

Le succès incontesté du centre culturel de Sonis, attire vers ses activités un public hors agglomération de plus en plus nombreux. Une nouvelle tarification a été adoptée, comprenant un tarif préférentiel pour les résidents de l’agglomération.

William Surdin est le nouveau conseiller communautaire, il remplace Olivier Serva, qui a démissionné de ses mandats (municipal et communautaire).

Élections sénatoriales 2017 en Guadeloupe.

Lors des élections sénatoriales du dimanche 24 septembre 2017, trois nouveaux sénateurs ont été élus pour la Guadeloupe. Le socialiste Victorin LUREL et  Victoire Jasmin pour la liste "la Guadeloupe au cœur de notre action", et Dominique Théophile présenté par la liste "La Guadeloupe responsable et solidaire".

Bouillante.

Le Conseil Municipal de la ville de Bouillante s’est réuni le jeudi 14 septembre. Des questions relatives  à la création d’emploi, aux cessions de terrain, au projet de mobilité électrique durable, (approbation et plan de financement), aux subventions aux associations, à l’indemnité pour frais de représentation du maire-Exercice 2017, étaient à l’ordre du jour.

Accompagnement des communes : la Région Guadeloupe en visite à Vieux-Fort.

Le Président de Région, Ary Chalus, a tenu ce mercredi 13 septembre 2017 une réunion de travail à la mairie de Vieux Fort. Cette réunion consacrée aux projets majeurs de la commune s’est déroulée en présence du maireRolland Plantier, d’élus et de techniciens. Une occasion pour les deux exécutifs d’aborder les dossiers prioritaires pour le développement économique de la commune. À l’issue de cette séance de travail, une visite de terrain a été effectuée.

"La Région a pour ambition de travailler ardemment au développement de la Guadeloupe et ses îles, en apportant à toutes les communes de l’archipel l’écoute, les expertises et les financements adaptés pour un développement harmonieux et durable de notre archipel".

CARIFESTA : Le Gouvernement de la Barbade n’a pas assuré.

Bridgetown - Après Port au Prince 2015, une importante délégation guadeloupéenne conduite par le président de la Région Ary Chalus en personne a fait le déplacement à Barbade  pour participer à la 13é édition du Carifesta. Mais du point de vue de l’organisation le gouvernement barbadien n’a vraiment pas été à la hauteur de ce qui aurait dû  être la  grande fête de la culture caribéenne.

C’est donc une bonne quarantaine de guadeloupéens venus d’horizons divers : artistes-musiciens, artisans, qui a séjourné  pendant près d’une  semaine  à Bridgetown la capitale du micro état barbadien. Tout a débuté par un gros ratage. La délégation qui devait s’envoler  pour la Barbade, dès le milieu de la semaine dernière a dû patienter plus d’une journée, le temps que le cyclone Harvey ait soufflé sur la Barbade, obligeant donc les autorités de l’île à fermer l’aéroport. Dame nature faisant des siennes, il a fallu s’adapter. C’est donc dans la nuit du vendredi 18 aout que la plus grosse partie de la délégation a donc enfin pu fouler le sol barbadien. Les Guadeloupéens, installés dans un palace des années 70 ont pu constater qu’il était plus que compliqué, passé minuit de pouvoir se restaurer dans une ile qui se targue d’être l'une plus touristiques de la petite Caraïbe. Ce n’était là que le début des désillusions. La plus grosse des déceptions a été de se rendre compte que Carifesta 2017 à la Barbade ne fut à aucun moment été la fête populaire de la culture caribéenne.

Dans les rues de la capitale barbadienne, peu d’affiches, de calicots Carifesta ; la population ne semble guère  s’être intéressée à une manifestation qui survient quelques jours à peine après un mouvement social qui a mis dans les rues, le 3 aout dernier, plus de 20.000 salariés. L’ensemble des syndicats de travailleurs barbadiens s’est en effet très fermement opposé à la brutale augmentation de la taxe d’importation décidée par le gouvernement du premier ministre Freundel Stuart. Dans un pays où 70% de ce qui est consommé est importé, plus 8% sur les taxes signifie une augmentation équivalente du coût de la vie.

C’est dans ce contexte déjà socialement troublé auquel sont venus s’ajouter les dégâts causés par le cyclone Harvey, que Carifesta 2017 a débuté.

Autant dire que le cœur n’était pas à la « fête » à Bridgetown.

Rodes Jean-Claude

 

(source Dannick Zandronis envoyé spécial de l’UJMG)

Partenaire

Facebook

Pub