Bienvenue sur newsantilles.com
<div style="background-color: none transparent;"><a href="http://www.ikiloop.com/" title="link">here</a></div>
                 Le monde

Hélène Geoffroy poursuit sa visite à Basse-Terre et à Baillif.

La secrétaire d’État auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Ville, Hélène Geoffroy, en visite officielle en Guadeloupe depuis le 8 janvier, a bouclé son programme ce mercredi 11 janvier avant de se rendre dans l’après-midi en Martinique. Après  Le Moule, Morne-À-L’eau, Pointe-à Pitre, Sainte-Rose et Abymes, la secrétaire d’État s’est rendue à Basse-Terre puis à Baillif afin de rencontrer les associations, les différents acteurs intervenant sur la politique de la ville.

La secrétaire d’État de la Jeunesse et des Sports, chargée de la ville, est en visite dans le département.

Hélène Geoffroy, secrétaire d’État auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Ville, est en visite officielle en Guadeloupe du 8 au 11  janvier 2017. Elle a été accueillie à l’aéroport Pôle Caraïbes dimanche après-midi par le préfet et les élus du département. Au programme de sa visite, des rencontres avec les différents acteurs intervenant sur la politique de la ville, sur les questions de rénovation urbaine, d’éducation, du numérique, de la vie associative et de la participation citoyenne.

Octroi de mer : une aide régionale pour le développement des communes.

La Région Guadeloupe a procédé à une réorganisation du service Octroi de mer. Cette démarche s'est révélée efficace et optimale dans la mesure où elle a permis d’augmenter les recettes. Ainsi, 10 700 000 € seront reversés aux communes.

Lors de la Commission permanente du mardi 27 décembre 2016, les Conseillers régionaux se sont prononcés en faveur d’une répartition équitable de la dotation des communes. Ramenée au prorata de la population, cette nouvelle répartition avantage les petites communes telles que Terre-de-haut, Terre-de-bas, Baillif, Désirade qui se retrouvent avec une dotation par habitant supérieure à celle des grandes communes. Il s’agit d’une traduction de la volonté politique de l’Exécutif régional d’impulser le rééquilibrage de notre archipel.

Pour rappel, la répartition de l’octroi de mer se fait en fonction de la densité de population de chaque commune et de divers autres paramètres tels que les difficultés budgétaires, les projets de développement économique et d’aménagement du territoire.

La répartition votée par les membres de la Commission permanente est la suivante :

1. Abymes : 500 000 € 2. Anse-Bertrand : 300 000 € 3. Baie-Mahault : 500 000 € 4. Baillif : 300 000 € 5. Basse-Terre : 500 000 € 6. Bouillante : 360 000 € 7. Capesterre de MG : 300 000 € 8. Capesterre B.E: 300 000 € 9. Deshaies : 260 000 € 10.Désirade : 300 000 € 11.Gosier : 500 000 € 12.Gourbeyre: 300 000 € 13.Goyave : 300 000 € 14.Grand-Bourg : 300 000 € 15.Lamentin : 300 000 € 16.Morne-à-l'eau : 300 000 € 17.Moule: 400 000 € 18.Petit-Bourg: 500 000 € 19.Petit-Canal : 200 000 € 20.Pointe-à-Pitre : 500 000 € 21.Pointe-Noire : 260 000 € 22.Port-Louis : 360 000 € 23.Saint-Claude : 200 000 € 24.Saint-François : 270 000 € 25.Saint-Louis : 300 000 € 26.Sainte-Anne : 400 000 € 27.Sainte-Rose : 350 000 € 28.Terre-de-bas : 300 000 € 29.Terre-de-haut : 320 000 € 30.Trois-Rivières : 260 000 € 31.Vieux-Fort : 200 000 € 32.Vieux-Habitants : 260 000 €.

 

 

Réunion du Conseil Municipal de la ville de Bouillante.

Les Élus du Conseil Municipal de la ville de Bouillante se sont réunis ce jeudi 29 décembre. Ils ont débattu sur quelques points à l’ordre du jour comme : Le transfert de compétence PLU à la CASBT, la désapprobation sur le mode de calcul fait par la CLECT concernant les ordures ménagères à la CASBT, la création d’emplois, la réglementation du stationnement et fixation des tarifs sur les zones de Malendure, Galet et Bains chaudes de Thomas.

La Région Guadeloupe a tenu sa dernière Assemblée Plénière de l’année.

La Région Guadeloupe a tenu sa 7ème Assemblée Plénière ce mercredi 28 décembre à l’Hôtel de Région à Basse-Terre. Cette dernière Plénière de l’année 2016 avait à l’ordre du jour, l’approbation des schémas régionaux : Le Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDERII), le Contrat de Plan de Développement de la Formation et de l’Orientation Professionnelle (CPDFOP), le Schéma Régional de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (SRESRI). L’Évaluation des charges et des ressources transférées à la Région Guadeloupe – approbation du rapport de la Commission d’Évaluation des Charges et des Ressources Transférées (CLERCT), était également à l’ordre du jour.

4ème plénière du Conseil Départemental.

La 4ème plénière du Conseil Départemental s’est tenue ce mardi 20 Décembre, au Palais du Conseil Départemental à Basse-Terre et portait sur le vote du budget primitif 2017. Les Élus du Conseil Départemental ont débattu sur de nombreux points à l’ordre du jour notamment : la modification des effectifs budgétaires 2017, le taux d’imposition 2017, l’attribution d’une subvention au collège Bébel de Saint-Rose, le transfert de la compétence transport au profit de la collectivité régionale, le renouvellent de prêts départementaux étudiants au titre de l’année universitaire 2016-2017, le renouvellement de la bourse du Président du Conseil Départemental-Année universitaire 2016-2017.

Le Conseil Départemental s’engage aux côtés de la commune de Sainte-Anne

La présidente du Conseil départemental, Josette BOREL-LINCERTIN, a effectué jeudi une visite de terrain à Sainte-Anne, à l'invitation du maire et conseiller régional, Christian BAPTISTE.

Accompagnée des deux conseillers départementaux du canton, Aurélien ABAILLE et Lydia FARO-COURIOL, la présidente du Département a salué l'action courageuse de redressement de la commune conduite par le maire et l'équipe municipale. Elle a ensuite pris plusieurs engagements forts de soutien aux projets de la commune, tout en rappelant l'action volontariste du Conseil départemental dans ses domaines de compétences.

Ainsi, le Conseil départemental accompagnera la commune dans les travaux à conduire sur la route communale de Tinquince, à l’église du bourg, au gymnase de Douville et au stade municipal. « Le sport est un vecteur d’épanouissement, mais également d’insertion pour notre jeunesse », a souligné Josette BOREL-LINCERTIN.

Par ailleurs, la commune sera soutenue pour les opérations relatives à l’installation d’un distributeur automatique sur la machine à glace financée par la collectivité départementale, mais également pour la création d’une bibliothèque numérique hybride et en vue des études de rénovation urbaine notamment de son centre-bourg.

Enfin, la programmation des travaux sur les routes départementales a été révisée afin de tenir compte des urgences signalées par les élus.

Au total, l’accompagnement financier de la collectivité départementale s’élève à plus d’un million d’euros sur trois ans, illustration de l’engagement de solidarité de la présidente du Département envers les communes de notre archipel.

Partenaire

L'actu par mail

Recevez toute l'actualité par mail , Tous les jours

Facebook

Pub