INONDATIONS : Pluies records !

Guy LOSBAR réclame l’état de catastrophe naturelle et la tenue

d’une table-ronde sur la prévention des risques d’inondation

                                     « Vaut mieux en effet  prévenir que guérir »

Inondations, éboulements, de fortes pluies  du week – end, ont causé de nombreux dégâts notamment sur le centre. Les communes des Abymes, du Gosier, de Pointe-à-Pitre ont enregistré les plus forts cumuls de pluie.  Le  réveil a été tout aussi rude pour les Pointois. Régulièrement, ils font face à la montée des eaux, dans leur ville. Cette fois, ils ont essuyé des cumuls "similaires voire supérieurs" à ceux observés lors du passage de l'ouragan Maria, en 2017 a indiqué Camille Cordeau-Merlot, prévisionniste à Météo France. 

Suite aux inondations du week-end dernier, le Président du Conseil Départemental, Guy LOSBAR réaffirme toute sa sollicitude et sa solidarité aux familles endeuillées, et aux foyers guadeloupéens sinistrés qui tentent courageusement de se relever au lendemain de cette catastrophe.

Le Président du Conseil départemental Guy LOSBAR salue, par ailleurs, le travail remarquable accompli sur le terrain par les sapeurs-pompiers et les secouristes du SDIS, la police municipale et nationale, les services de secours, EDF, le SMGEAG, l’ensemble des acteurs associatifs et institutionnels, les citoyens et également, les élus qui se sont mobilisés aux côtés des populations, sur le terrain pour relayer les informations et apporter le soutien nécessaire en pareille circonstance.

C’est dans ce larèl de la solidarité que  le Conseil Départemental, a voulu répondre à l’urgence de façon concrète en distribuant des packs d’eau et des colis

alimentaires de première nécessité.

Dans ce contexte particulier, le Département  a déclaré  Guy LOSBAR s'engage également à accompagner financièrement les familles via l’octroi d’aides de secours, et sur le terrain, à venir en renfort des autorités compétentes pour assurer des travaux de curage dans les zones prioritaires.

Toutefois, au-delà de l’action de proximité assurée par les collectivités avec leurs propres moyens, la situation actuelle suppose également un engagement fort du Gouvernement.

C’est donc en ce sens que le Président LOSBAR entend interpeller l’Etat sur la nécessité que

l’état de catastrophe naturelle soit reconnu dans les meilleurs délais afin de permettre aux

sinistrés assurés d’effectuer leurs démarches auprès des compagnies d’assurance.

En parallèle, d’autres mesures doivent être mises en place telles :

- la constitution d’un fonds d’urgence pour accompagner les familles sinistrées

défavorisées, - la mobilisation des bailleurs sociaux pour le relogement des familles en situation extrême.

Enfin, dans le cadre des dispositifs d’intervention et de prévention existants - les

Programmes d'Actions de Prévention des Inondations (PAPI) et la gestion des milieux

aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI) -, le Président LOSBAR propose la

tenue d’une table-ronde avec les EPCI, l’Etat, la Région et le Département afin d’initier

une démarche commune pour prévenir le risque : - en planifiant les travaux nécessaires sur l’ensemble du territoire - et en sensibilisant plus efficacement la population au travers de campagnes de communication dédiées.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Please publish modules in offcanvas position.