Conseil départemental. PLAN DE MANDATURE 2021-2028.

Penser Guadeloupe. Agir Guadeloupe !

Agir à tous les âges et au quotidien pour la santé, le bien-être et la qualité de vie des Guadeloupéens. Mettre l’insertion au cœur de l’économie sociale et solidaire . Lutter contre toutes les formes d’exclusion. Faire en sorte que le citoyen soit présent partout et concerté en permanence. Tenir le Congrès des Élus qui actera l’évolution de nos institutions sous couvert de la préparation des administrations des collectivités et de la concertation avec les acteurs du territoire et du citoyen. Concrétiser le Contrat de Gouvernance Concertée sur la base des orientations fixées tout au long de la mandature par les réunions des commissions mixtes entre la Région et le Département. Ce que nous souhaitons, ce n’est pas simplement FAIRE POUR les Guadeloupéens mais bien FAIRE AVEC les Guadeloupéens ! C’est tout le sens que nous souhaitons donner au Contrat de Gouvernance Concertée avec la collectivité ….

Guy LOSBAR (Président du Conseil Départemental)

Le lundi 11 avril 2022 à 15h au Palais du Conseil Départemental à Basse-Terre, l’Assemblée Départementale s’est réunie  pour tenir sa  IIIème réunion plénière de l’année 2022 relative à la présentation de son Plan de mandature 2021-2028.  Un  plan de mandature qui serait la marque d’un contrat moral renouvelé et qui ambitionne de positionner très concrètement la collectivité comme chef de file territorial des solidarités. La protection de la famille, de l’enfance, des personnes âgées et des personnes porteuses de handicap et l’insertion constituent en effet le socle des grandes causes qui éclaireront le sens de l'action du Département au cours des prochaines années.

C’est donc sous la houlette du Président Guy LOSBAR, et de la mobilisation de l’ensemble des 41 élus départementaux  que le plan mandature s’inscrit dans trois grands axes stratégiques et complémentaires.  Avec 28 priorités  et 120 mesures

Axe 1 : « Penser et agir pour plus de solidarités »  Axe 2 : « Penser et agir pour l’attractivité du territoire » • Axe 3 : « Les défis d’une administration et d’une gouvernance territoriale modernes et efficientes ». A partir  donc d’une vision pluriannuelle de financement, ce plan de mandature s’appuie également sur une démarche annuelle et pluriannuelle d’évaluation partagée des politiques publiques de la collectivité, autrement dit d’amélioration continue. Dans un souci de la transparence et de l’évaluation permanente, les résultats de l’évaluation seront communiqués chaque année avec la publication des indicateurs clés de la collectivité

Cette plénière pour le président LOSBAR,  est également l’occasion d’examiner le Budget Primitif (BP) 2022 qui s’établit en mouvements réels à 788,1 M€, soit 676,6 M€ en fonctionnement et 111,5 M€ en investissement.   Il s’est agi pour les conseillers départementaux, après le débat relatif aux grandes orientations budgétaires pour 2022, de confirmer les choix stratégiques et les priorités qui ont été arrêtés afin d’œuvrer à la construction d’une Guadeloupe plus inclusive et solidaire et d’un territoire structuré pour un développement équitable et durable de l’archipel.   Ce Budget Primitif, le premier de la mandature 2021-2028, ambitionne de continuer à répondre à la forte demande d’accompagnement révélée par la crise sanitaire et sociale sans précédent, avec une enveloppe de 438,3 M€ consacrée à l’action sociale (insertion sociale et professionnelle, aide sociale à l’enfance, protection maternelle et infantile, personnes âgées et handicapées,).

A NOTER que ce Budget Primitif 2021 de la Collectivité départementale affiche un niveau d’investissement conséquent avec une enveloppe totale de 111,5 M€. Dans le contexte actuel de crise socio-économique, pour Guy LOSBAR, le Département est donc résolument aux côtés des opérateurs économiques et jouera pleinement son rôle d’aménageur du territoire.

Wait and see !

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Please publish modules in offcanvas position.