Bienvenue sur newsantilles.com
<div style="background-color: none transparent;"><a href="http://www.ikiloop.com/" title="link">here</a></div>
                 Le monde

Le Conseil Général a tenu sa 5ème Commission Permanente de l’année.

 

< !--[if gte mso 9]> Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 < ![endif]-->< !--[if gte mso 9]> < ![endif]-->< !--[if gte mso 10]> < ![endif]-->

La commission permanente de l’Assemblée Départementale s’est réunie le jeudi 26 avril 2012 sous la présidence du Docteur Jacques GILLOT. Les élus se sont ainsi prononcés sur les dossiers ayant notamment trait aux compétences départementales suivantes :

ACTION SOCIALE

Deux mesures phares pour les personnes âgées :

la garde itinérante de nuit et la téléassistance

En 2011, le Conseil Général a révisé son Règlement Départemental d’Aide Sociale – volet personnes âgées et personnes handicapées – en vue de la mise en œuvre de la garde itinérante de nuit et du renforcement de la téléassistance. Pour ce faire, la collectivité a mobilisé une enveloppe budgétaire de 5M d’euros et d’autre part, a désigné 5 opérateurs attributaires des marchés concernés afin de couvrir l’ensemble du territoire.

Pour rappel, la garde itinérante de nuit constitue une alternative innovante et efficiente à l’accompagnement de nuit (forfait horaire mensuel de 75 heures correspondant à 15 nuits durant lesquelles un intervenant assure une présence nocturne au domicile du bénéficiaire).

En effet, la garde itinérante de nuit permet de mutualiser un certain nombre d’actes de la vie quotidienne que les personnes ne peuvent pas accomplir elles-mêmes, à l’exclusion de tous services médicaux ou infirmiers. Il s’agit essentiellement d’une aide au déshabillage, au coucher, à la toilette ou au change si nécessaire, à la prise de médicaments. C’est également une prise en charge du contrôle de l’environnement domestique afin de garantir une parfaite sécurité pendant les heures de sommeil. La mission de la garde de nuit est enfin d’assurer une présence, de rassurer, de soutenir psychologiquement et de permettre une intervention rapide en cas d’incident.

De plus, la collectivité départementale a décidé de soutenir l’Association Guadeloupéenne de Télé-Assistance (AGTA) en lui accordant une aide de 30 000€. Il s’agira de lui permettre de continuer d’assurer sa mission de développement de l’offre de services pour le soutien à domicile des personnes âgées et handicapées, notamment au moyen de la mise en œuvre d’un dispositif téléalarme.

Rappelons que la téléassistance correspond à une prestation extra-légale qui permet de déclencher à distance un secours en cas de besoin. Le Conseil Général alloue 500 000€ annuellement à la mise en œuvre de ce dispositif.

Par conséquent, afin de permettre à l’association de poursuivre son activité et favoriser ce mode de prise en charge pertinent au regard des attentes de ce public, une subvention de 30 000€ a été accordée au titre de l’année 2012.

Le Conseil Général favorise la cohésion sociale dans les quartiers

La collectivité départementale attribuera une subvention de 2 000 euros à l’association Concorde II domiciliée dans le quartier de Grand-Bois au Gosier pour la réalisation d'une action de formation d'un jeune du quartier, et de sensibilisation des habitants à la création et à l'entretien d'espaces paysagers. Il s'agit non seulement de renforcer les liens intergénérationnels, la cohésion du quartier mais aussi de générer des initiatives de développement durable en sensibilisant aux méthodes de jardinage écologique.

Parallèlement, l’association des Locataires de Chanzy se verra allouer une aide de 5 000 euros pour la réalisation de travaux d'embellissement de la résidence par les parents, les enfants, les jeunes sans emploi, et ceux en décrochage scolaire ; et d'autre part le tournage d'un film présenté lors d'une rencontre initiée par l'Association syndicale des familles monoparentales.

ENVIRONNEMENT

Le Département aux côtés des communes pour la préservation de l’environnement

La commune de Morne-à-l’Eau bénéficiera d’une subvention de 2 249,80 euros pour la réalisation d’une carte touristique qui sera remise gratuitement au grand public et l’analyse chimique et biologique des boues de la plage de Babin auxquelles les usagers prêtent des qualités thérapeutiques. Cette opération cofinancée par le FEADER s’inscrit dans une stratégie de développement intitulée «Programme stratégique d'écodéveloppement et d'écocitoyenneté ».

Par ailleurs, dans la continuité des objectifs fixés par le Plan Départemental d’Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés (PDEDMA) et visant à sensibiliser la population pour une gestion raisonnée de ses déchets, le Conseil Général attribuera une subvention de 4 000 euros à la commune de Baie-Mahault pour l'élaboration d'une campagne de communication de proximité sur la gestion des déchets. Il s’agit de rendre effective la collective sélective mixte des emballages ménagers grâce à la dotation des ménages en containers pour la collecte en porte-à-porte.

Tous à l’édition 2012 du Volcano Trail!

Le Conseil Général attribuera une subvention de 30 361,50 euros à l’association Altitudes Tropicales pour l’organisation de l’édition 2012 du Volcano Trail. Cette manifestation, rendez-vous incontournable des passionnés de randonnée, vise à promouvoir l'éco-tourisme, en particulier les atouts naturels de la Basse-Terre. D'un point de vue sportif, elle permet aux coureurs Guadeloupéens de se confronter à des participants de rang national voire international. Un village de course et une foire artisanale seront en outre organisés sur la place de la Mairie de Saint-Claude. L'association entend assurer la promotion de la manifestation à travers la réalisation d'un film consacré à la course, l'invitation de deux champions du monde ainsi qu'à travers les médias usuels (affiche, presse écrite, presse internet, objets publicitaires ... ).

JEUNESSE ET SPORT

Le département, partenaire du mouvement sportif

La Collectivité Départementale consacre chaque année une part importante de son budget au sport par le biais de subventions aux associations, ligues et comités. Lors de cette 5ème commission permanente, 6 associations et comités sportifs ont pu bénéficier de subventions départementales pour le financement de leurs manifestations sportives :

ASSOCIATION

OBJET

MONTANT ATTRIBUE

GUADARUN

Pointe-à-Pitre

Organisation de la 13ème édition du Guadarun

3 000 €

Flying Communication

Le Plessis Robinson

Organisation du camp de basket « Rodrigue Beaubois skills & challenge 2012 » du 9 au 13 juillet 2012

3 000 €

« Ti bad Gosier »

Gosier

Organisation des championnats individuels Antilles-Guyane de badminton

1 000 €

Gwada beach tennis

Le Moule

Organisation de la compétition « Tournée des îles Mini Eco Beach Tennis »

2 000 €

Karukéra Badmington Club de Petit-Bourg

Organisation du championnat Antilles-Guyane de badminton du 18 au 20 mai 2012

1 500 €

Sainte-Rose tennis club

Organisation d’une tournée des « 7 meilleurs jeunes du club » dans l’hexagone du 5 au 27 juillet 2012

2 500 €

L’Assemblée Départementale s’engage pour la pratique sportive

Le Conseil Général attribuera une subvention globale de 90 000 euros à l’Association de Gestion du Complexe Sportif de Fouillole répartie à hauteur de 30 000 euros pour le fonctionnement du Complexe Sportif de Fouillole, 36 000 euros pour le fonctionnement du Complexe Sportif de l’IUFM et de 24 000 euros au bénéfice de la Plaine de jeux de Grand Camp.

Rappelons que les deux premiers équipements sportifs sont réservés en priorité aux collèges de la région pointoise qui ne disposent pas d’équipements nécessaires à la pratique des activités physiques et sportives.

Par ailleurs, la collectivité départementale renouvèlera la convention passée avec le Club Nautique de la Basse-Terre (CNBT) pour la gestion du Centre Départemental de Pleine Nature (CDPN) et reconduira sa participation financière pour un montant de 20 000 euros.

Ce Centre est ouvert au tout public mais également aux élèves des établissements scolaires qui peuvent pratiquer au sein de cette structure aussi bien des sports nautiques et des activités de pleine nature tels que la voile, le canoë kayak ou encore les randonnées pédestres.

En qualité de propriétaire de cette structure, la collectivité départementale intervient directement pour tout ce qui concerne les travaux d'investissement réalisés sur ce site et contribue également pour partie aux dépenses de fonctionnement.

L’Assemblée Départementale partenaire du football guadeloupéen

Le Conseil Général attribuera une subvention 41 000 euros à la ligue guadeloupéenne de football pour la création, en partenariat avec la Région et la DJSCS d’un centre de préformation, ouvert à tous les jeunes licenciés des sections cadets et minimes du Département. Ainsi, la création de ce centre s'inscrit également dans le cadre de la lutte contre les recrutements sauvages des jeunes sportifs guadeloupéens et permettra en outre, de former des footballeurs de qualité, sans les couper de leur environnement géographique, social et affectif.

Les jeunes retenus pour suivre cette formation sont scolarisés, depuis la rentrée 2010 au Collège d'Excellence Sportive implanté au CREPS et bénéficient à cette occasion d'un aménagement d'horaire spécifique leur permettant d'être libres l'après-midi pour les entraînements quotidiens ainsi que d'un suivi pédagogique particulier.

Rappelons que la qualité du travail effectué au sein de cette structure est maintenant reconnue par le Ministère des Sports et la Fédération Française de Football ; depuis septembre 2011, elle est labellisée Pôle Espoir.

CULTURE

Le projet de réseau des forts de la Caraïbe bientôt concrétisé

Un réseau international des forts de la Caraïbe qui pourrait s'inscrire à moyen terme pour un classement au patrimoine mondial de l'Unesco sera prochainement créé. Il s'agit d'un projet qui permet de faire émerger un véritable espace culturel et touristique caribéen.

La première étape incluant 6 partenaires (les iles d'Antigue, Saint-Kitts et Nevis, Saint Eustache, Porto-Rico, la Martinique et la Guadeloupe), consiste à créer une route touristique et culturelle autour de la thématique des forts de la région Caraïbe et à favoriser la connaissance mutuelle des populations et de leurs cultures respectives pour développer une identité caribéenne partagée.

Le réseau des forts prévoit également de créer et de produire des supports de communication innovants (livres, site internet, charte graphique commune, films) en 5 langues (français, anglais, espagnol, néerlandais et créole guadeloupéen), de créer et de mettre en place avec les acteurs touristiques de chaque pays partenaire des produits touristiques (6 circuits des forts caribéens et 6 grandes boutiques associées).

L'approche du projet de mise en réseau se veut globale et concernera à terme l'ensemble de la Caraïbe.

Le Conseil Général s’engagera à hauteur de 225 000 euros pour la réalisation de ce projet.

Le département œuvre au développement de l’édition

La Collectivité Départementale attribuera une subvention de 2 000 euros au Centre d’Etudes et de Recherches en Esthétique et Arts Plastiques (CEREAP) pour l’édition d’une revue d’information et d’analyse sur l’art dans notre région, intitulée « Recherches en esthétique ». En outre, les Editions Jasor se verront allouer une aide de 1 200 euros pour l’édition de la pièce de théâtre « Moun Koubari de José JERNIDIER » préfacée par Maryse CONDÉ et Mirna BOLUS.

Commentaire(s) : (0) Clics: 1774

Les décisions de la dernière commission permanente de la Région Guadeloupe.

< !--[if gte mso 9]> Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 < ![endif]-->< !--[if gte mso 9]> < ![endif]-->< !--[if gte mso 10]> < ![endif]-->

< !--[if gte mso 9]> Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 < ![endif]-->< !--[if gte mso 9]> < ![endif]-->< !--[if gte mso 10]> < ![endif]-->

Basse-Terre, 17 avril 2012 – Les élus régionaux se sont réunis ce mardi 17 avril 2012 en commission permanente sous la présidence de Madame Josette BOREL-LINCERTIN, 1ere vice-présidente du Conseil régional. Ils ont examiné plusieurs dossiers importants dans plusieurs domaines de l’action régionale :

LOGEMENT

ARSAH

La commission permanente a décidé de réformer le dispositif d’Aide régionale de solidarité pour l’amélioration de l’Habitat (ARSAH). Celui-ci vise à permettre aux plus démunis de bénéficier d’une aide pour la mise aux normes en termes de sécurité et de salubrité, de leur habitat principal. La grille des plafonds de revenus par catégorie de ménages dans le domaine de l’ARSAH est désormais établie en référence à celle de l’Etat en vigueur dans le domaine de l’amélioration de l’habitat. Le montant de l’aide demeure inchangé et est d’un montant maximum de 7 000€ pour les personnes de moins de 65 ans et de 10 000€ plus les plus de 65 ans ou les personnes à mobilité réduite.

Lors de cette commission permanente, 945 demandes d’administrés ont reçu l’avis favorable des élus régionaux pour un montant global de 8,25M€. Ces dossiers feront l’objet d’une expertise technique avant que la commission permanente procède à une individualisation de l’aide régionale au profit des bénéficiaires. Les familles concernées sont localisées dans les communes de Trois-Rivières, Basse-Terre, Baillif, Bouillante, Pointe-Noire, Saint-Claude, Petit-Bourg et Capesterre-Belle-Eau, Capesterre, Grand-Bourg, Saint-Louis de Marie-Galante, Gosier, Pointe-à-Pitre, Abymes, Baie-Mahault, Deshaies, Lamentin, Sainte-Rose, Goyave, Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, Désirade, Moule, Saint-François et Sainte-Anne.

FISCALITE

Le Conseil régional depuis plusieurs années a décidé d’accorder aux agriculteurs, titulaires dune carte AMEXA, l’exonération de la taxe spéciale de consommation des carburants. Cette exonération s’effectue en fonction du volume de gazole utilisé dans l’année, par les machines et matériels agricoles, sur la base d’un remboursement forfaitaire. Lors de cette commission permanente les élus ont voté le remboursement de la TSC au profit de 171 professionnels, à hauteur d’un montant total de 737 562€.

Les élus ont aussi accordé le remboursement de la taxe spéciale de consommation sur les carburants, à 381 véhicules-taxis pour un montant global de 435 960€. De même, 15 véhicules de grandes remises et de tourisme ont bénéficié du remboursement forfaitaire de la taxe spéciale de consommation sur les carburants pour les prestations effectuées, la somme totale s’élève à 11 480€.

Dans le cadre de sa politique de développement économique, et afin de promouvoir les activités de production destinée à maintenir l’emploi, les élus ont exonéré de la taxe d’octroi de mer l’importation de divers matériels et outillages industriels destinés à 6 entreprises, pour un montant total de 231 399€. Ces structures exercent dans différents secteurs comme l’hôtellerie, la fabrication d’ouvrages métalliques ou encore la fabrication d’ouvrages en papier ou en carton.

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

Aide aux entreprises

Dans le cadre de l’aide régionale aux entreprises visant à soutenir les microprojets issus des demandeurs d’emplois, des allocataires du RMI et autres publics aux ressources réduites, les élus ont décidé d’allouer :

- 126 921 € au titre de l’Aide régionale au démarrage d’activité (ARDA) répartis entre 26 entreprises,

- 695 236 € au titre de l’Aide régionale à l’investissement des entreprises et à la création d’emplois (ARICE) à l’adresse de 41 entreprises.

-

Financement de programme d’actions

La collectivité a attribué à la Chambre de métiers et de l’artisanat de la Guadeloupe une aide de 650 000€ pour le financement de son programme d’actions pour l’année 2012

Fonds DOM

Les élus ont décidé d’accompagner l’Agence française de développement (AFD) et d’abonder le fonds DOM pour l’exercice 2012 à hauteur de 480 000€.

Attribution d’une subvention à l’ARACT

La Région a alloué une aide à l’Association régionale pour l’amélioration des conditions de travail en Guadeloupe (ARACT), de 100 000€ pour la mise en œuvre de son programme d’activités 2012.

AGRICULTURE

Aide exceptionnelle aux producteurs

Les producteurs de melons, à travers la structure Caraïbe melonniers ont sollicité de la collectivité régionale une aide exceptionnelle en raison des nombreuses pertes à l’exportation subies après la retombée de cendres de Montserrat sur leurs exploitations. Le traitement des dossiers d’indemnisation par l’Etat se poursuivant, les producteurs sont dans l’attente d’indemnisations. Aussi, les élus de la commission permanente ont décidé d’allouer une aide régionale de 97 863 €, à Caraïbe melonniers. Cette somme permettra de venir en aide à 19 structures ou exploitants. Une aide individuelle par adhérent du groupement représentant 30% des pertes des exploitants, sera versée dans une limite de 7000€, par Caraïbe melonniers.

De son côté la filière de production du café traverse aussi une période difficile. En effet, après les cendres de Montserrat, la sécheresse, les producteurs accusent le coup d’une pluviométrie abondante en 2011 et le retard du projet de mise en culture de nouvelles terres. Aussi, les élus régionaux leur ont accordé une aide de 60 000€, versée à la coopérative COPCAF. Cette aide régionale devrait compenser les pertes de production et contribuer à la relance.

PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL

Dans le cadre du Programme de développement rural (PDR) 2007-2013, la collectivité régionale a décidé de cofinancer à hauteur de 753 015€, 16 projets phares dont :

- la SA société industrielle de sucrerie se voit accorder une aide régionale de 282 747€ afin de réaliser les travaux d’amélioration relatifs à la qualité des rhums, des alcools, l’amélioration de la gestion du traitement des effluents, ainsi que la réduction de la consommation de fuel.

- la rhumerie agricole de Bellevue de Marie-Galante bénéficiera de 88 567€ pour la mise en place d’un programme d’investissement visant à augmenter la capacité de production et de stockage du rhum. Le projet financé prévoit aussi une amélioration de la gestion du traitement des vinasses.

- la construction de deux gîtes et d’une structure d’accueil incluant trois chambres d’hôtes, accordée à l’EARL Karukera’s paradise à Pointe-Noire, pour un montant de 82 791,18€.

- l’Institut technique tropical (IT2) a bénéficié d’une subvention de 82 847,68€ afin de l’aider à mobiliser l’expertise des organismes de recherche dans le développement des « nouvelles variétés » notamment par la mise en place d’une plate-forme de sélection d’hybrides de bananiers.

FORMATION PROFESSIONNELLE

Mise en place d’un certificat de spécialisation « taille et soins des arbres »

L’Etablissement public local d’enseignement et de formation agricole (EPLEFPA) a mis en place une action de formation sur 34 semaines, de niveau V, conduisant au métier d’élagueur grimpeur. Les élus ont décidé d’allouer à l’EPLEFA une aide d’un montant de 35 000€ afin de mener à bien ce projet.

Aides individuelles à la formation

Les élus de la commission permanente ont acté une aide financière de 238 000€ au titre du dispositif régional d’aide individuelle à la formation en faveur de 121 bénéficiaires.

Financement de deux formations de lutte contre l’illettrisme

Dans le cadre de la charte de partenariat et d’actions pour prévenir et lutter contre l’illettrisme en Guadeloupe, la Région s’est engagée à accompagner les initiatives visant à combattre cet handicap à l’insertion professionnelle. Ainsi, les élus régionaux ont décidé d’accompagner l’association SERAC œuvrant pour l’accès des sourds et des malentendants à la vie sociale, culturelle et professionnelle en Guadeloupe. Ils ont alloué une aide de 20 000€ pour la mise en place d’une formation spécifique à ce public. Une douzaine de stagiaire est concernée. Parallèlement, l’Association guadeloupéenne de formation de base et de professionnelle est soutenue à hauteur de 48 000€ pour une formation de 800 heures offrant aux apprenants la possibilité d’acquérir la maîtrise des savoirs de base.

Création d’un CFA au métier du sport, de l’animation et du tourisme

La collectivité a été saisie d’un projet de création de centre de formation d’apprentissage (CFA) aux métiers du sport, de l’animation et du tourisme avec une ouverture prévue en septembre 2012. Deux nouvelles sections d’apprentissage préparatoires au BP-JEPS sports collectifs et au BP-JEPS activité pour tous sont programmées.

Les élus ont décidé d’agréer la création de ce nouveau CFA par l’association Kalamus Guadeloupe et de lui accorder une subvention de 236 072,20€ pour la mise en œuvre et la création des deux formations précitées, sur l’année scolaire 2012/2013. Une subvention d’équipement de 82 250€ a aussi été votée.

Parallèlement, toujours dans le cadre de la création de CFA, une aide exceptionnelle de 60 000€ a été accordée à l’association Gones Sports Formation, en contribution des dépenses à couvrir dans le délai d’ouverture du CFA au métier du sport, de l’animation et du tourisme.

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Reconstruction du centre socioculturel et sportif du Raizet

La collectivité régionale accompagne le projet de reconstruction du centre socioculturel et sportif du Raizet, porté par la commune des Abymes. Fermé depuis plusieurs années, cet espace constitue un outil performant pour dynamiser la zone. Les élus ont voté une aide de 1,44M€ pour financer cette reconstruction. Le nouvel espace comprendra plusieurs zones comprenant des ateliers de lecture, de musique, de théâtre, un laboratoire photo. La partie sportive comprendra une salle de musculation, un dojo, des terrains de basket, de tennis et un parcours sportif.

Réhabilitation de quatre salles de classe à Bouillante

Les élus régionaux ont décidé d’affecter une subvention de 50 000 € pour des travaux de réhabilitation et d’aménagement de quatre classes désaffectées à l’école primaire de village à Bouillante en vue de la mise à disposition d’un centre de formation à l’attention de public adulte.

TOURISME

Dans le cadre de la politique régionale en faveur du développement de la destination Guadeloupe, les élus de la commission permanente soutiennent la création d’un hôtel à Pointe-à-Pitre visant plusieurs clientèles : les ressortissants des dépendances, les touristes d’affaire inter-îles ou ceux en escale pour croisière. Cette aide de 170 992€ contribuera à la réalisation du programme d’investissement des porteurs du projet. L’objectif étant de proposer un établissement hôtelier de proximité, de deux étoiles, en plein cœur de la ville, avec une quinzaine de chambres dont neuf avec kitchenettes.

Dans le cadre du programme opérationnel 2007-2013, et de l’aide à l’hébergement touristique, la collectivité régionale accompagne le projet de rénovation du complexe : « Les rêves d’or », à Deshaies, à hauteur de 172 794€. L’objectif est de relooker le site par le biais d’un aménagement paysager, l’installation d’un spa et d’un restaurant.

ENVIRONNEMENT

Une liste de 52 bénéficiaires de l’aide régionale aux systèmes de récupération des eaux de pluies a été actée par les élus de la commission permanente, pour un montant total de 123 426€. Ce dispositif a été mis en place par la Région afin d’inciter la population à s’équiper de citernes et recueillir l’eau de pluie, utilisable pour le lavage des sols, des voitures ou encore le remplissage des cuvettes de toilettes. Une mesure destinée à préserver les ressources naturelles.

SPORT

Réalisation de programme d’activités sportives – saison 2012

La commission permanente a donné son accord pour accompagner financièrement trois clubs sportifs dans la réalisation de leurs programmes d’activités 2012, pour un montant total de 17 000€. L’association Jeunesse sportive de Vieux-Habitants (JSVH), l’association Jeunesse sportive saintoise (AJSS) et le Racing club de Basse-Terre sont concernés par cette décision.

CULTURE

La Région Guadeloupe soutient la diversité de programmation proposée par le D’Arbaud, dans le cadre d’une convention sur trois ans visant à rénover, à animer la structure. Les élus ont voté une aide de 10 000€ au profit de l’association pour le développement du cinéma d’art et d’essai en Guadeloupe. Cette somme permettra de poursuivre la programmation du rendez-vous ‘les jeudis ciné Région D’Arbaud qui invite le public à découvrir des films en avant-première.

Enfin les élus de la commission permanente ont accordé 25 000€ pour accompagner les projets de trois associations culturelles axés sur la danse, la création d’une pièce de théâtre ou encore la mise en place d’ateliers d’écriture destinés aux 15-25ans.

 

Commentaire(s) : (0) Clics: 2700

Communiqué:Les décisions de commission permanente de la Région Guadeloupe

 

Basse-Terre, le 7 février 2012 – Les élus régionaux se sont réunis ce jour en commission permanente sous la présidence de Josette BOREL-LINCERTIN. Ils ont examiné plusieurs dossiers importants dans plusieurs domaines de l’action régionale :

 

EMPLOI

Lors de cette commission permanente, les élus ont approuvé que 48 associations et entreprises bénéficient de l’accompagnement de la collectivité régionale au titre du dispositif Emploi-tremplin. Cette mesure consiste en une aide à la rémunération de 12 000€, versée de manière dégressive, sur trois ans, à condition que l’employeur crée un emploi durable.

65 salariés seront ainsi embauchés en contrats à durée indéterminée, pour un montant d’aide régionale global de 780 000€.

 

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

Action économique

La commission permanente a voté l’attribution d’une aide régionale au démarrage d’activités au profit de 40 entreprises, lors de cette séance du 7 février. Le montant maximum de cet accompagnement ARDA est plafonné à 10 000€. Par définition, les bénéficiaires de cette aide sont des demandeurs d’emplois, des allocataires du RMI ou des personnes en contrats précaires. L’enveloppe globale des dossiers présentés à la commission permanente représente un montant de 215 598€.

 

Innovation & recherche

Afin d’accompagner la mise en place du projet SafePGR, sélectionné au cours de l’appel à projets européen Netbiome, les élus régionaux ont voté une aide régionale de 91 000€ au profit de l’INRA centre Antilles Guyane. Ce projet porte sur l’amélioration des techniques de diagnostic des contaminations virales de plants(bananes, ananas, vanille, etc). Il a été classé A+ par les évaluateurs internationaux, impressionnés par la qualité technique du sujet et des équipes de recherche impliquées. SafePRG se déroulera sur trois années, et associera l’INRA et le CIRAD.

 

AGRICULTURE

Les élus ont décidé d’accorder à la SA Sucreries et Rhumeries de Marie-Galante une subvention de 796 816€ au titre du Programme de Développement Rural de Guadeloupe 2007-2013 pour le financement d’un programme de modernisation de l’outil industriel. Des investissements liés à l’aménagement de la cours à canne, de l’atelier de broyage ainsi qu’aux travaux de chaufferies, de modernisation de la fabrication sont concernés, ils devraient être réalisés afin d’améliorer le fonctionnement de l’usine.

 

La SICA les producteurs de Guadeloupe a bénéficié d’une subvention de 107 271€  pour la construction sur le territoire de Capesterre-Belle-Eau, d’un centre d’empotage comprenant un nouveau bâtiment pour le dépotage/empotage des cartons et d’une zone de stockage en chambre froide, au titre du PDR 2007-2013.

 

La Région a décidé d’allouer une aide exceptionnelle d’amorçage de 140 000€ à l’interprofession IGUAFLHOR afin de lui permettre de préfinancer une partie de son programme d’actions 2012 relevant du Programme spécifique pour l’éloignement et l’industrie (POSEI) et notamment l’opération « un fruit à la récré ».

 

La collectivité régionale soutiendra la chambre d’agriculture sur son projet « la Guadeloupe territoire de la biodiversité, de la pêche et de l’élevage », marquant la présence de l’institution et de la région, à l’occasion du 49e salon international de l’agriculture. Du 25 février au 4 mars prochain, plusieurs temps forts et actions seront proposés pour assurer la promotion de l’agriculture guadeloupéenne et de la destination par ricochet. Le montant de l’aide régionale est de 100 000€.

 

FORMATION PROFESSIONNELLE

 

Aide individuelle à la formation (AIF)

Dans le cadre du dispositif d’aide individuelle à la formation, les élus ont décidé d’allouer un montant de 210 750€ en faveur de 117 stagiaires désireux de suivre des formations qualifiantes non dispensées par le programme régional. Ce dispositif s’adresse en priorité aux salariés, aux demandeurs d’emploi.

 

Contrat de professionnalisation

La Région a voté une subvention de 133 250€ au titre de l’accompagnement des entreprises en soutien à leur effort de formation dans le cadre des contrats de professionnalisation. Le versement de l’aide forfaitaire aux 38 entreprises bénéficiaires s’effectue en plusieurs tranches en fonction de la durée du contrat signé et du déroulement de la formation suivie par le salarié.

 

Aides exceptionnelles à la formation

Les élus ont décidé d’allouer une aide exceptionnelle d’un montant de 16 240€ en faveur de huit bénéficiaires au titre du dispositif de l’aide exceptionnelle à la formation.

 

 

CULTURE

La Région Guadeloupe soutient les associations carnavalesques à l’occasion de l’édition 2012 de la manifestation la plus populaire de la haute saison touristique. Une aide globale de 210 000€ a été votée par les élus de la commission permanente au profit de 36 structures dont 5 comités et deux fédérations.

 

SPORT

Le comité régional de natation de la Guadeloupe souhaite participer aux Carifta Games qui se dérouleront aux Bahamas, du 12 au 15 avril prochain. Les élus régionaux ont voté une aide régionale de 40 000€ afin d’accompagner le comité dans sa démarche. La délégation guadeloupéenne sera composée de 43 personnes dont trente six nageurs filles et garçons. L’an dernier, les athlètes guadeloupéens s’étaient brillamment illustrés lors de cette compétition et ont bien l’intention de réitérer leurs exploits.

 

COOPERATION

Les élus de la commission permanente ont autorisé le président de Région à signer une convention de coopération avec la Chambre de commerce Domino-française. Ce partenariat vise à faciliter les échanges entre les deux îles. Ainsi, il prévoit que la Chambre apportera son expertise aux entreprises guadeloupéennes en évaluant la pertinence d’un accompagnement technique et financier des projets portés par celles-ci. De plus, un volontaire international en entreprise sera installé pour une durée de 24 mois au sein de la Chambre. Enfin,  la Région Guadeloupe participera à la semaine française en République dominicaine qui se déroulera chaque année, à partir de 2012. Le entrepreneurs guadeloupéens intéressés par la conquête du marché dominicain devraient bénéficier fortement de cette nouvelle convention, qui devrait être signée au cours du mois de février.

 

 

La direction de la communication

Commentaire(s) : (0) Clics: 2390

Un débat d’orientations budgétaires marqué par la rupture

S’inscrivant dans une volonté de transparence et de compréhension de l'information financière de la collectivité régionale, les orientations budgétaires 2012 portent le sceau de la rupture impulsée par la nouvelle mandature depuis mars 2010.Une démarche prospective s'étalant sur 3 ans, adaptée à la conjoncture économique, raisonnable et qui se dote d’outils de pilotage.

Communiqué: Commission permanente: La dotation régionale de solidarité de 5,6 millions d’euros servie aux 32 communes de la Guadeloupe

Basse-Terre, le 13 octobre 2011 – La commission permanente du Conseil régional a validé le 13 octobre une nouvelle répartition de la dotation de solidarité territoriale issue du solde du produit des 4% de l’octroi de mer.

 

C’est une enveloppe de 5,6 millions d’euros qui est ainsi répartie aux 32 communes de notre archipel dans un souci d’équité territoriale, tout en répondant aux besoins exprimés par les municipalités dans le cadre de leur charte de développement.

 

Abymes : 150.000 €

Anse-Bertrand : 250.000 €

Baie-Mahault :  150.000 €

Baillif : 150.000 €

Basse-Terre : 200.000 €

Bouillante : 300.000 €

Capesterre B.E. : 200.000 €

Capesterre M/G: 100.000 €

Deshaies :100.000 €

Désirade :100.000 €

Gosier :150.000 €

Gourbeyre :150.000 €

Goyave  250.000 €

Grand-Bourg :150.000 €

Lamentin :100.000 €

Morne-à-L’Eau : 200.000 €

Moule : 200.000 €

Petit-Bourg :150.000 €

Petit-Canal : 150.000 €

Pointe-à-Pitre : 200.000 €

Pointe-Noire :  300.000 €

Port-Louis : 300.000 €

Saint-Claude :  150.000 €

Saint-François : 150.000 €

Saint-Louis : 100.000 €

Sainte-Anne : 150.000 €

Sainte-Rose : 150.000 €

Terre-de-Bas :  100.000 €

Terre-de-Haut : 100.000 €

Trois Rivières : 300.000 €

Vieux-Fort :100.000 €

Vieux Habitants: 300.000 €

 

La Région s’engage pour développer l’apprentissage

 

Le président de la Région Guadeloupe signera le 20 octobre une convention d’objectifs et de moyens avec l’Etat pour développer l’apprentissage et atteindre le nombre de 3.742 apprentis en Guadeloupe au 31 décembre 2015, soit une augmentation de  55,7% sur la période 2011-2015.

 

Les actions de cette convention représentent un budget de 12,4 millions d’euros qui permettra notamment de construire et rénover des Centre de formation d’apprentis, d’améliorer la formation mais aussi les conditions de vie et matérielles des apprentis, tout en revalorisant les aides régionales et en développant l’alternance.

 

ECONOMIE

 

La Région Guadeloupe a porté à 480.000 euros sa participation au Fonds DOM, qui a pour objet d’accompagner les TPE/PME en leur garantissant jusqu’à 70% de leur crédit bancaire. En 2010, 250 entreprises ont bénéficié du Fonds DOM géré par l’AFD et cofinancé par l’Union européenne et par l’Etat.

 

Une dotation de 100.000 euros a été accordée à « Guadeloupe Active » qui accompagne les créateurs d’entreprises grâce à des prêts d’honneurs qui peuvent aller jusqu’à 22.638 €. En 2010, ces financements ont bénéficié à 54 entreprises.

 

Enfin, 14 entreprises vont bénéficier de l’Aide régionale à l’investissement des entreprises et à la création d’emplois et 5 porteurs de projets vont bénéficier de l’Aide régionale au démarrage d’activités.

 

EDUCATION

 

La Région a lancé son deuxième plan pluriannuel d’équipement pour les lycées de Guadeloupe sur la période 2011-2013. Celui-ci représente un investissement de 10 millions d’euros sur 3 ans qui permettront de poursuivre l’amélioration des conditions d’études des lycéens guadeloupéens.

 

La collectivité régionale va participer à la restructuration du CREPS Antilles-Guyane à hauteur de 2.750.000 € sur un investissement total de 7.335.000 €. Les travaux sont prévus pour démarrer en janvier 2012.

 

Enfin, 65 sportifs guadeloupéens de haut-niveau vont bénéficier d’une bourse individuelle, 21 étudiants de l’aide régionale aux étudiants et 11 étudiants d’une bourse doctorale.

LA DIRECTION DE LA COMMUNICATION

Commentaire(s) : (0) Clics: 15559

Partenaire

L'actu par mail

Recevez toute l'actualité par mail , Tous les jours

Facebook

Pub