Bienvenue sur newsantilles.com
<div style="background-color: none transparent;"><a href="http://www.ikiloop.com/" title="link">here</a></div>
                 Le monde

Un évènement culturel à l’Artchipel : Exposition « GEORGES ROHNER ET LA GUADELOUPE (1934 – 1936) » du 3 mars au 5 mai.

 

 

 

 

La ville de Basse-Terre et la Direction des affaires culturelles de Guadeloupe en partenariat avec le Conseil général de la Guadeloupe et L’ARTCHIPEL présentent une exposition réunissant les œuvres réalisées par Georges ROHNER durant son service militaire au camp Jacob à Saint-Claude. Alors frais émoulu de l’école des Beaux Arts de Paris où il a été en formation de 1929 à 1932, il a réalisé une trentaine de toiles pour le compte de la mairie de Basse-Terre et de la Banque de la Guadeloupe principalement.

Georges ROHNER, né en 1913 à Paris et décédé en 2000,  a traversé presque tout le 20ème siècle. A un moment où l’abstraction était quasiment devenue la norme, ce peintre s’est adonné à une peinture figurative d’un genre nouveau.

Son séjour en Guadeloupe a coïncidé avec celui de Félix EBOUE, gouverneur de la colonie. Son nom est inséparable de celui d’Ali Tür, chargé de la reconstruction de nombreux édifices à la suite des destructions massives provoquées par le terrible « cyclone 28 ».

Le musée national de la Marine a lui-même exposé  de nombreuses œuvres de Georges ROHNER dans le cadre de « 2011, année des Outre-mer »,  révélant ainsi au public une période charnière dans l’évolution de la création artistique des Antilles françaises au cours de la première moitié du 20ème siècle.

Détails pratiques :

l’exposition a lieu en salle Jenny Alpha ;

elle est ouverte du mardi au samedi le matin et l’après-midi ;

l’entrée est gratuite.

 

 

 

Commentaire(s) : (0) Clics: 2950

La Maison de l’Art ferme ses portes.

 

La Maison de l’Art  qui a ouvert ses portes le 8  décembre 2011 à titre provisoire bd du général de Gaulle à Basse-Terre les fermera le 29 février. Déjà, les artistes ont décroché leurs œuvres.
L’initiative prise par Jipé Fronton avec le concours bénévole du dr Mazen Fassih, propriétaire du local, aura permis à des centaines de personnes pendant près de trois mois  de se familiariser avec l’art. Le livre d’or est riche de commentaires manifestant la satisfaction du public et la crainte de la disparition de la galerie. 
Cette opération aura été une réussite et l’unanimité se fait du côté des artistes comme du public sur l’idée qu’une nouvelle Maison de l’Art doit  absolument voir le jour à Basse-Terre, ville d’art et d’histoire. Jipé Fronton y travaille et laisse entendre que cela devrait être bientôt le cas. Croisons les doigts…



Commentaire(s) : (0) Clics: 1976

VOUKOUM an lari-la !

 

Samedi dernier, un grand déboulé a eu lieu avec VOUKOUM au départ de SAINT-CLAUDE jusqu'à BASSE-TERRE, où a eu lieu un grand léwòz. Ce célèbre groupe de carnaval bien connu pour ses thèmes et les caractéristiques de leurs déguisements… participe depuis des années à la revalorisation du patrimoine culturel guadeloupéen. Afin de commémorer la 3ème année du soulèvement du peuple "Kont  pwofitasyon" (contre toutes sortes d’abus), ils ont déboulé dans les rues vêtus de rouge.

FRANKETIENNE en visite en GUADELOUPE.

 

 

 

Du 06 au 12 février, la Région Guadeloupe reçoit l’enseignant Frank ETIENNE ʺFRANKETIENNEʺ, écrivain engagé  d’origine haïtienne. Cet auteur aux multiples talents : chanteur, comédien, dramaturge, peintre, nommé en 2010 artiste de l’UNESCO pour la paix et commandeur dans l'Ordre des Arts et des Lettres de la France, a rencontré les étudiants du DPLSH ʺPrépa lettresʺ du Lycée de Versailles ce jeudi 09 février au campus de SAINT-CLAUDE, pour un moment de partage et d’échange. Cette initiative s’inscrit dans la continuité du Congrès des écrivains, et de la création de l’association des écrivains de la Caraïbe.

*DPLSH : Département Pluridisciplinaire de Lettres et de Sciences Humaines.

Noël Kakadò à VIEUX-HABITANTS.

Vendredi soir, le bourg de VIEUX-HABITANTS était en fête. Le ʺNoël Kakadòʺ avec ses stands de délices et de douceurs a accueilli les touristes et les visiteurs venant parfois de très loin. Les cantiques ont résonné jusqu’à une certaine heure de la nuit. L’orchestre majestueux avec son brillant répertoire et la chorale ont entrainé le public conquis dans la ronde des traditions et des ʺchanté nwèl.

" 44 jours immortalisés"à l'Archipel

Une table ronde réunissant plusieurs intervenants tels que : Claude HOTTON historien, Elie DOMOTA syndicaliste, Christian GÉBER photographe, Jacques KANCEL responsable de la commission culture au Conseil Général et Joëlle FERLY modératrice, artiste et iconographe professionnelle, a eu lieu le samedi 03 décembre à l’Archipel à BASSE-TERRE. Cette table ronde autour du métier de photographe avait comme thématique : Art et Société " Le rapport de la photographie à la mémoire", un autre regard 3 ans après le mouvement social. En effet La scène Nationale de la GUADELOUPE accueille depuis le 26 novembre une exposition de photographies, "44 jou rétwospèktiv" soient 44 œuvres de huit artistes peintre présentant sous huit angles différents la mobilisation de janvier-février 2009.

Partenaire

Facebook

Pub