Bienvenue sur newsantilles.com
<div style="background-color: none transparent;"><a href="http://www.ikiloop.com/" title="link">here</a></div>
                 Le monde

La ville de Bouillante ouvre son école de musique en débutant par un Concert.

La ville de Bouillante donne la possibilité aux Bouillantais de suivre des cours de musique ou se perfectionner dans leur commune. En effet, une école de musique ouvre ses portes. Afin de lancer l’évènement un concert gratuit s’est tenu en début de soirée ce samedi 29 septembre 2018, au Centre socio culturel de Village. Le public a pu apprécier les talents des professeurs de l’école : Pascal Mazamba, Patrick Mazamba, Valéry Antiope, Marie-Sabine Clémençon, Jean-Pierre Guyot, Claude Pla et Didier Felsina. 

La "jungle sociale" investit le Fonds d’Art Contemporain.

Après son vernissage programmé le 1er  septembre à l’habitation Beausoleil de Saint-Claude, Samuel GELAS présente une vingtaine d’œuvres réalisées sur toile et sur papier. Cette exposition au Fonds d’Art Contemporain est l’occasion pour le plasticien de poursuivre son étude à caractère social en visitant quatre domaines de notre société. Ce mercredi 8 septembre, de 14 h à 16 h 30, était dédié aux adolescents (12-17 ans). Le plasticien propose d’animer à l’habitation Beausoleil à Saint-Claude, trois ateliers destinés aux différentes tranches d’âge. Dernier rendez-vous le 12 septembre de 14 h à 16 h 30, un atelier tout public.

Bouillante : Voyage dans l’univers de Konpè Lapen et konpè Zanba.

Les conteurs Benzo, M’Bitako, Fayo et Kontakaz étaient à la soirée "Kont opiyaj" organisée  ce vendredi 24 aout par la commune de Bouillante. À cette occasion le maire de Bouillante, Thierry Abelli et son Conseil municipal avaient convié les Bouillantais à participer à cette soirée culturelle qui se déroulait sur l’esplanade de la salle polyvalente du Bourg. Au programme un grand voyage dans l’univers du fantastique de konpè lapen, konpè Zanba et leurs camarades.  

Café littéraire à Bouillante : Rencontre avec M’Bitako et Ruth Limot Cajazzo.

Le maire de Bouillante, Thierry Abelli et son Conseil municipal avaient convié la population à participer ce jeudi 5 juillet, à un café littéraire à la salle polyvalente du Bourg. Au cours de cette soirée, le guadeloupéen M’Bitako, poète, conteur, romancier, a présenté son ouvrage : "Timoun an mwen" ainsi que  Ruth Limot Cajazzo, Bouillantaise, infirmière de profession : "jénérasyon kréyòl". Cette rencontre littéraire fut un grand moment d’échange et de convivialité, une expérience à renouveler.

Fête de la musique : Belles prestations musicales à Bouillante.

Comme toutes les communes de la Guadeloupe, en France et ailleurs, Bouillante a vibré ce jeudi 21 juin au son de la musique. Le rendez vous avait été fixé devant la salle polyvalente du Bourg à 19 heures. Yannick Cabrion et les différents groupes musicaux locaux ont assuré devant un public chaleureux, qui pour un moment s’était laissé emporter par la magie de la musique. L’ambiance était de mise. Organisée par la commune de Bouillante dans le cadre de la Fête de la Musique, la manifestation a connu un vif succès.

Démos Guadeloupe Cap Excellence et la C.H.A.M de Sadi Carnot en concert.

Dans le cadre de la fête de la Musique, le Président de Cap Excellence, Eric Jalton et la Présidente du Conseil Départemental, Josette Borel-Lincertin avait convié la population à venir soutenir les jeunes du Démos* Guadeloupe Cap Excellence (Dispositif d'Éducation Musicale et Orchestrale à vocation Sociale), et de la C.H.A.M(Classe à Horaires Aménagés) du collège Carnot, lors d’un concert organisé le 21 juin, au Collège Sadi Carnot à Pointe-à-Pitre. Un grand moment inoubliable pour ces petits musiciens en herbe qui ont fait monter la gamme devant une salle comble.

Démos : Dispositif d’éducation initié et coordonné par la Cité de la musique- Philharmonie de Paris, il se déploie aujourd'hui sur le territoire national, grâce à des partenariats avec les collectivités territoriales.

Basse-Terre : Un concert pour lutter contre la drépanocytose.

Dans le cadre de la journée mondiale contre la drépanocytose, les associations Infirmiers en mouvement et Drep’Agir se sont mobilisées pour organiser un concert caritatif samedi 9 juin à l’église Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

La drépanocytose est une maladie génétique autosomale récessive qui affecte l’hémoglobine des globules rouges. La conséquence est la synthèse d’une hémoglobine anormale. Première maladie génétique, identifiée dans l’espèce humaine, la drépanocytose touche un guadeloupéen sur huit. Plusieurs chorales ont œuvré pour cette cause qui est un problème de santé publique en Guadeloupe.

La marraine de la manifestation Gustavie Cham, chanteuse à succès, a donné le ton en ouvrant les festivités avec les chorales Béthel et Les chérubins. D’autres ensembles vocaux tels que les Triolets de Capesterre-Belle-Eau, Nou an fanmi de Saint-Claude,  la chorale de Basse-Terre, la voix de Bouillon, le Chœur de la vile de Pointe-à-Pitre et deux solistes, l’italien Dario Cossu et le guadeloupéen Eddy Babel ont rehaussé l’éclat de cette soirée caritative.

 

Les fonds récoltés lors de la quête serviront à aider l’association Drep’Agir à poursuivre le combat qu’elle mène au quotidien auprès des malades et à côté des familles.

k.Jean-Louis

Partenaire

Facebook

Pub